Quand la technologie devient l’architecte de notre intimité ?

Aujourd’hui grâce à la technologie, nous pouvons être en communication permanente avec nos proches sans que la distance soit un frein, nous pouvons être informés instantanément de l’actualité à l’autre bout du monde et être mis au courant le plus rapidement possibles des situations d’urgence, etc. Cependant elle nous plonge aussi constamment dans un état de dépendance vis-à-vis de nos smartphones, tablettes, des réseaux sociaux, etc. La question qui se pose souvent est si ces nouvelles technologies malgré tous les avantages qu’elles apportent à notre vie, notamment sur le plan de la communication, ne contribueraient pas à renforcer aussi notre isolement.

Difficile de se passer de la technologie

Il est plus facile aujourd’hui pour la plupart des gens de communiquer ou de parler sans tabous et librement, en étant derrière leur smartphone ou tablette. Ces gadgets technologiques sont présents et impliqués dans chaque moment de notre vie. On passe la majorité de notre temps sur les réseaux sociaux. Les sentiments qu’on ressent en étant en conversation derrière sa machine ne sont pas les même que ceux que l’on ressent en étant en face à face. En ligne, on peut facilement ignorer le sentiment des autres, ou éviter le contact visuel, ce qui n’est pas le cas dans les communications réelles.

La technologie nous permet bel et bien de développer facilement des liens sociaux mais ceux-ci sont virtuels et se font au détriment des liens réels. Ce qui a pour conséquence un certain type d’isolement et de rupture avec les relations de la vraie vie. On le remarque même entre les membres d’un même foyer, quand chacun choisit de se tourner vers son ordinateur en rentrant le soir, ou préfère avoir la tête dans son smartphone au cours des repas au point d’ignorer son entourage.

Par ailleurs, la technologie génère aussi en nous une certaine forme d’addiction. On est sans cesse en train de manipuler nos appareils pour vérifier nos mails, les statuts de nos amis sur les réseaux sociaux, et même parfois sans raison valable ou but précis. Et cette addiction touche non seulement les enfants, mais les parents également parfois.

La technologie : est-ce un réel danger ?

La technologie peut représenter également un vrai danger dans la diffusion et l’intégration de l’information du fait qu’elles n’y sont pas hiérarchisées. Il faudrait donc veiller à éduquer dès le plus jeune âge de sorte qu’on en fasse un bon usage, afin d’en tirer profit et d’éviter le mauvais côté.

Autrefois, on distinguait assez de lieux de rassemblements physique et réels mais ceux-ci sont de moins en moins nombreux au profit des lieux de rassemblements virtuels. Même les petits commerçants qui participaient à la vie du quartier et permettaient la création et l’entretien de lien social dans les villes, sont de moins en moins nombreux, laissant place au e-commerce. Dans les transports en commun on se parlait bien plus facilement avant. Mais aujourd’hui, on est isolé, on a peur d’aborder l’autre ou notre attention est captée par les publicités aux écrans un peu partout, notamment dans les rues.

En conclusion, la technologie présente de nombreux avantages dans notre vie, notamment la facilitation de la communication. Cependant, autant qu’elle nous facilite le contact et l’entraide, elle peut nous priver aussi des liens sociaux de la vie réelle et ainsi nous plonger dans une certaine forme d’isolement. Tout dépend de l’utilisation qu’on en fait.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*